Le marché de Crest 26400

Ça fait un paquet d’années que je fréquente ce marché au rythme, d’une à deux fois par an…

Est-ce le fait de vivre avec une non blanche… je me sens tout d’un coup claustrophobe… C’est tout sympa, les gens sont cools , gentils, complices entre eux… ils sont beaucoup dans ma classe d’âge… Mais seulement dans cette classe là… pour ce qui est de la sociale, je ne m’y sens pas, mais pas du tout… Je n’en suis pas, même si je mange bio, même si je suis de gôche, même si… Le fait d’être précaire, peut-être, d’avoir bricolé ma vie, je ne sais pas ,de ne pas avoir été juste que ceci ou celà, il y a un truc profond qui me dit que je ne suis pas de leur famille… qu’en fait je les emmerde…mais profondément

Mon amie me dit, ils ont l’air sympa, comme ça… mais c’est pas sûr…

J’ai partiellement ce même sentiment sur le marché de Saint Girons, mais moins violent…

2 réflexions au sujet de “Le marché de Crest 26400”

  1. « Jamais je ne ferai partie de quoi que ce soit, où que ce soit.
    Je le sais.
    Et toute ma vie passera ainsi à essayer d’appartenir.
    A essayer en vain.
    Je suis une étrangère. Je le serai toute ma vie.
    Ça m’est un peu égal au fond.

    Et de toute façon me disais-je, ce sont des gens que je n’aime pas. Des gens capable de haïr. Et j’ignore la haine. Et ce qu’ils aiment je ne l’aime pas, je le refuse.
    Je refuse leurs boules lumineuses, leur petits paquets dans des papiers d’or et d’argent. Leur étoile. Même leur étoile je la refuse.
    Je ne sais pas ce que je veux.
    Et même si je le savais, je serais incapable de le dire car j’ignore leur langage et je ne le connaîtrai jamais »
    Jean Rhys
    Je site de mémoire… du coup y’a peut-être des erreurs.

    Répondre

Laisser un commentaire